Catégories
Communiqués

Communiqué du 16/07/2021

La fête de l’Aïd Al-Adha (Aïd El-Kebir) le mardi 20 juillet 2021

La fête de l’Aïd El-Adha qui débutera le mardi 20 juillet 2021, commémore l’œuvre et le sacrifice du Prophète Abraham (Ibrahim) et son fils Ismaïl touchés par la miséricorde divine à la suite d’une épreuve manifeste.

A cette occasion, l’Association présente ses meilleurs vœux aux musulmans d’Evian et de France et élève des prières pour que ces moments de joie et de spiritualité bénéficient à tous nos concitoyens, notamment les plus démunis d’entre nous.

Le jeûne des jours précédant la fête et notamment le jour d’Arafat la veille de l’Aïd, lundi 19 juillet 2021, nous donne l’occasion de mesurer la souffrance et la détresse de ceux qui subissent au quotidien les affres de la pauvreté.

Comme la plupart des rites, l’acte sacrificiel consistant à l’abattage d’un ovin (un par famille) ou un bovin (un pour sept familles), qui est une recommandation voire une obligation pour certaines écoles, n’est pas une fin en soi : « Ni leurs chairs ni leurs sangs n’atteindront Allah, mais ce qui L’atteint de votre part c’est la piété. Ainsi vous les a-t-Il assujettis afin que vous proclamiez la grandeur d’Allah, pour vous avoir mis sur le droit chemin. Et annonce la bonne nouvelle aux bienfaisants. » (Coran- 22-37).

La tradition prévoit qu’un tiers de l’animal sacrifié à l’occasion de la fête soit donné aux pauvres, un tiers servi aux amis et proches et le dernier tiers pour la consommation familiale.

L’Acte sacrificiel doit être effectué par des sacrificateurs habilités, dans des abattoirs pérennes ou temporaires agréés par l’État, dans le respect des règlementations relatives à la sécurité sanitaire des aliments, à la santé, à la protection animale et à la protection de l’environnement : l’abattage des animaux en dehors des abattoirs est interdit et constitue un délit.

Compte tenu de la capacité limitée des structures d’abattage agrées, nous vous rappelle que l’acte sacrificiel peut intervenir sur les trois jours de l’Aïd El-Adha. De même, le sacrifice par délégation est unanimement autorisé. La délégation pourra être donnée à une personne physique ou à une ONG humanitaire reconnue pour ce service.

Cette année encore, les offices de la fête de l’Aïd se dérouleront dans un contexte sanitaire très délicat.

Parmi les mesures annoncées par le président de la République dans son discours à la Nation du 12 juillet dernier, présenter une attestation de vaccination ou un test covid négatif seront exigés dans certains lieux rassemblant plus de 50 personnes à compter du 21 juillet 2021.

Toutefois, les pouvoirs publics indiquent que les cérémonies cultuelles organisées dans les lieux de culte ne sont pas concernées par cette mesure. Cependant nous devons être vigilants dans les moments de rassemblements tels que la prière de l’Aïd. Les musulmans d’Evian ne doivent pas relâcher la vigilance dont ils ont admirablement fait preuve depuis le début de la pandémie. Toute personne présentant des symptômes de Covid19 ou une vulnérabilité liée ou à une comorbidité, doit éviter de se rendre à la mosquée.

La mosquée d’Evian organisera le mardi 20 juillet 2021 la prière de L’AÏD, selon les protocoles actuellement en vigueur, et appelle les fidèles à prendre en considération les recommandations, les consignes et les informations suivantes :

  1. La mosquée ouvrera ses portes à 06h30.
  2. La prière débutera à 07h30.
  3. Tout rassemblement (en dehors de la prière), à l’intérieur ou devant la mosquée est interdit.
  4. Toute distribution de nourriture ou objets est interdite à l’intérieur et devant la mosquée.
  5. Toute personne présentant des symptômes pouvant évoquer la covid-19 (fièvre, courbatures, toux, etc.) doit absolument s’abstenir de se rendre à la mosquée.

Toute personne se rendant à la mosquée devra respecter les mesures et les gestes suivants :

  • Ne pas apporter de la nourriture (Gâteaux, boissons, bonbons, etc.).
    • Faire ses ablutions avant son arrivée à la mosquée.
    • Venir avec son propre tapis de prière.
    • Bien stationner sa voiture, ne pas gêner la circulation, et ne pas représenter un obstacle dangereux.
    • Suivre les consignes des organisateurs et des organisatrices.
    • Porter (en permanence), son masque de protection répondant aux caractéristiques techniques permettant de lutter contre le COVID-19.
    • Désinfecter ses mains avant d’entrer à la mosquée.
    • Désinfecter ses mains à l’entrée et à la sortie de la salle de prière, avec le gel hydroalcoolique.
    • Respecter scrupuleusement les gestes barrières.
    • Ne pas prêter ses objets personnels.
    • Saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades.
    • Respecter le règlement intérieur de la mosquée.

Nous comptons encore sur votre aide et votre compréhension.

Après la prière, nous serons nombreux à rendre visite à un proche parent, à nos amis. Les réjouissances de ces jours à venir ne doivent pas nous faire oublier notre responsabilité dans la propagation du virus. Nous recommandons aux fidèles la plus grande prudence et à maintenir constamment les gestes barrières et le port du masque lors de ces moments de convivialité.

Nous demandons à Allah de nous permettre de vivre et d’atteindre cette fête, et de préserver la santé de tous, dans cette épreuve douloureuse d’épidémie.

Qu’Allah accepte nos bonnes actions.

Qu’Allah nous préserve tous, et Aïd Moubarak à toutes et à tous.

Evian-les-Bains, le 16 juillet 2021